Skip to content

Ancienne voie ferrée

Articles

  • (Historique) Le « Chemin de Fer de l’Est de Lyon » ou « CFEL »

    27 novembre 2012, par Amaury Ruillère

    Historique du CFEL
    Déclaré d’Utilité Publique le 14 août 1878, le Chemin de Fer de l’Est Lyonnais est né officiellement le 30 octobre 1881. Il reliait Lyon à Saint-Genix-d’Aoste sur une distance de 71 Km. Cette ligne relevait, comme c’était le cas à l’époque, d’une Société Anonyme et était destinée autant au service de voyageurs qu’au transport de marchandises. Ainsi, dans les premières années, des trains mixtes circulaient sur la ligne comme c’était le cas également sur de nombreux autres réseaux de l’époque. A son apogée, près de soixante-dix petits embranchements permettaient de relier la voie aux ateliers, (...)

  • Réflexion : Réouvrir les voies ferrées du sud-Ardèche

    24 novembre 2012, par Amaury Ruillère

    L’historique Comme la plupart des départements, l’Ardèche a connu différents types de voies ferrées, des voies d’intérêt national aux voies purement locales. Depuis 1968, l’Ardèche n’a plus de desserte voyageurs à l’intérieur de son territoire. Depuis 1988, les seules voies ferrées existantes sont desservies par fret. Il s’agit de l’itinéraire de la rive droite du Rhône (qui représente d’ailleurs la frontière du département)... hormis la desserte touristique Tournon - Lamastre (le « Mastrou »). Ce dernier connait aujourd’hui de graves difficultés et on espère qu’il pourra être exploité de nouveau le plus tôt (...)

  • (Vestiges) Les traces du « Fourvière Ouest-Lyonnais » ou FOL

    5 décembre 2009, par Amaury Ruillère

    Il y a quelques années, j’ai découvert qu’une voie ferrée avait existé à proximité de chez moi. Cette voie permettait de relier Lyon Saint-Just (à côté de Fourvière) à Vaugneray (dans l’Ouest Lyonnais) ou Mornant (Sud-Ouest Lyonnais). Fermée en 1954, on pouvait pourtant suivre son trajet sur une carte IGN avec facilité pour une partie de l’itinéraire. Cette information m’a beaucoup intéressé :
    depuis tout petit, je « joue » à identifier dans la morphologie actuelle les traces du passé (anciens virages de routes qui ont été coupés, bâtiments dont la fonction a changé...)
    retrouver l’ancien tracé et observer (...)